Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom

par Sophie Billard  -  11 Mai 2017, 10:43

Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom
Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom

Surprendre. Séduire. Communiquer avec cette tête façon ruche monumentale au détour des chemins drapés de Nancy Marmelade.

Puis parler de biens communs, de notion de propriété et de résistance à la «nouvelle enclosure». Je suis communarde.

Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom

J'ai suspendu une ruche composée de rayons pleins d'hexagones. J'invite ici les abeilles et évoque leur fragilité. Beaucoup disparaissent. Les abeilles n'appartiennent à personne et pourtant à nous tous. Il faudrait les organiser en commun. La ruche symbolise un bien commun sans structure.

Mais la ruche est la tête : j'ai choisi la figure du bouddha couché comme emblème de l'enseignement. J'aime cette statuaire sage et apaisante. Les drapés seront les voiles, le tunnel et la cabane, une manche.

Pourtant je ne suis pas bouddhiste. J'ai représenté Elinor Ostrom, 1re femme prix Nobel d’économie  pour sa théorie des communs en 2009. Elle répond à la question : pourquoi un commun perdure-t-il ? Ou que faut-il pour garder des poissons dans la pêcherie ? C'est à dire, quelle est la structure gagnante d'un commun ? et donc, comment organiser en commun les grands problèmes globaux comme celui des abeilles ?

Je fais ma part de Colibris et diffuse l’appel de sa collaboratrice Charlotte Hess pour faire connaître les communs et leurs avenirs prometteurs.

Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom
Tête façon Ruche - Portrait d'Elinor Ostrom

La plante des pieds est un lieu d’enseignement écrit de la statuaire bouddhique.

Ici un texte de Charlotte Hess, collaboratrice d’Élinor Ostrom :

Le cri de ralliement de la «Marche pour le climat» de 2014 était : «Pour tout changer, il faut tout le monde». Mais comment parvenir à réunir «tout le monde» ? Beaucoup, pour ne pas dire la plupart des problèmes qu’il faut affronter, sont des problèmes de communs. (.......) Ce manque de visibilité des communs est un problème crucial auquel tous les commoners doivent s’attacher pour travailler à le résoudre.

 

Sculpture exposée sur l'Ile Nancy à Sculpture en l'Ile, Andrésy (78) jusque 24 septembre 2017